QUESTIONS

Retour à la liste

Question

Un juge peut-il être génial ?

Réponse

Le conte reproduit ci-après pétille de malice en ce que le juge y trouve une solution-miracle : si pareil jugement est merveilleux, il convient toutefois de rappeler le principe dispositif de notre droit. Le procès doit rester "la chose des parties" ; si le juge voit plus loin que les plaideurs, il doit leur soumettre son idée avant d'en faire une sentence et ne peut d'initiative ré-écrire le contrat qu'il doit interpréter, sa motivation fût-elle de protéger l'un ou l'autre des justiciables.

UN CONTE

Un père avait trois fils.

A sa mort, il leur laissa dix-sept chameaux en héritage et un testament pour faire le partage : le premier aurait la moitié, le deuxième le tiers et le troisième le neuvième.

Mais comment partager dix-sept chameaux en deux, trois ou neuf ?

Rapidement, les trois frères constatèrent leur incapacité à satisfaire la volonté de leur père.

En désespoir de cause, ils firent appel au juge.

Celui-ci se rendit chez eux à dos de chameau, écouta leur demande et réfléchit.

Puis il leur dit :

"Voilà ce que nous allons faire. Je vais vous donner mon chameau, comme cela vous en aurez dix-huit. Ce qui fera pour le premier dix-huit divisés par deux égale neuf, pour le deuxième dix-huit divisés par trois égale six, pour le troisième dix-huit divisés par neuf égale deux, soit au total neuf plus six plus deux égale dix-sept chameaux. Ainsi, vous serez quittes et moi, je reprendrai mon chameau."

Brasey & Debailleul, Vivre la magie des contes, Albin Michel 1998, page 20.

A consulter

TOP