QUESTIONS

Retour à la liste

Question

Un professionnel peut-il se tromper ?

Réponse

Tout contractant de bonne volonté a droit à l'erreur dont on sait qu'elle est humaine.

La réponse est affirmative si l'on se réfère à l'arrêt de principe reproduit ci-après qui nuance opportunément les conséquences de soi-disants manquements contractuels "véniels" : le non volontaire ne peut être sanctionné (droit à l'erreur).

A consulter

TOP